Nos rencontres coups de cœur en Éthiopie

Du temps pour apprendre à se connaître : chez TDS, on propose toujours à nos voyageurs de passer quelques jours en immersion au sein d’une même région, village, afin de tisser de vrais liens avec les habitants, de les revoir aussi.
François et Nicole raconte quatre moments forts de leur séjour en Ethiopie.

  • Le groupement de femmes de Debre Tabor

Nous avons été particulièrement impressionnés par notre dernière soirée avec le groupement de femmes. On sentait qu’elles étaient plus détendues vis-à-vis de nous et ce dernier soir passé avec elles a été super : on a fait la cuisine, on a dansé ensemble, on a fait la fête ! On les sentait beaucoup plus proches de nous, il y avait une connexion qui n’existait pas au début du séjour.

  • L’accompagnateur francophone : il fait le lien avec les habitants

Notre accompagnateur sentait bien les moments où les gens rencontrés se montraient réceptifs, où il pouvait créer un lien entre eux et nous.
Il nous a permis de mieux communiquer avec les Éthiopiens. Quelques mots en amharique et leur regard changeait. Par exemple, un jour, on s’est arrêté dans un champ : on a dit bonjour en amharique aux faucheurs qui travaillaient là, on a échangé quelques mots, puis ils nous ont tendu la faucille et nous avons coupé avec eux : tout le monde riait ! Durant tout notre séjour, le guide a eu exactement la bonne distance, il nous laissait aller vers les gens, tout en nous y accompagnant.

  • Les enfants de l’école de Sada-Meda

La « leçon » d’amharique donnée par les enfants de l’école que nous avons visitée a été très amusante. Les écoliers riaient de nous voir essayer de prononcer certains sons qui n’existent pas en français. On mélangeait le français, l’anglais et l’amharique pour réussir à se comprendre. Ils nous ont même appris l’alphabet éthiopien qui est très différent du nôtre !

  • Les tanneurs du village de Magera

La rencontre avec les tanneurs a été également un autre moment fort : ils nous ont invités à prendre le café chez eux. Nous avons commencé à discuter et la soirée s’est terminée par des danses, des chants.  Avec les autres voyageurs, nous avons chanté quelques chansons françaises et fait une danse bretonne. Mais le plus drôle, c’était sûrement le moment où nous avons essayé de danser comme eux : il fallait bouger les épaules et les yeux, c’était très sportif ! Nos hôtes ont beaucoup ri ! « 

Ce que nous gardons comme souvenirs les plus précieux de ce séjour sont ces moments magiques : les rencontres avec les habitants, qui se passaient toujours dans la bonne humeur. C’est d’ailleurs pourquoi on aime voyager solidaire !

Cliquez ici pour lire le descriptif de notre séjour en Éthiopie !

école Tsagur_3

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s